Toil'd'épices, pour tout savoir sur les épices, condiments et herbes aromatiques

Sarriette

De Toildepices
(Redirigé depuis Satureja sp)
Alimentaire, Aromatique, Colorant, Cosmetique, Condimentaire, Culturel, Industriel, Matériaux, Medicinal, Ornemental
Bois, Bulbe, Ecorce, Feuille, Fleur, Fruit, Graine, Tige, Racine, Resine, Rhizome

L'une des cinq herbes de Provence avec le thym, le romarin, la marjolaine et l'origan, la sarriette est une herbe condimentaire et médicinale dont on utilise principalement les feuilles mais aussi, parfois, les sommités fleuries. En provencal, on la nomme la pebre d'aï ou lou pebre d'ase, soit 'poivre d'âne' en référence à saveur aromatique et piquante, et au fait qu'on la trouve spontanément sur les côteaux calcaires du sud de la France. Son nom sccientifique satureia signifie 'qui appartient aux satyres' en réference à une réputation d'aphrodisiaque...

Elle s'harmonise bien avec les grillades, les céréales, et les légumineuses, on la trouve aussi dans le salami et certaines sauces. Les allemands la nomment Bohnenkraut ( herbe aux haricots ) ce qui prouve qu'elle s'accorde bien avec ceux-ci mais aussi qu'elle lutte contre leur principal défaut…

Elle est produite en France, en Espagne, en Yougoslavie, en Albanie, etc.

Pratique

En cuisine

Recettes parfumées
Obone VaneTajine de poulet

Condiments et Mélanges d'épices
Herbes de ProvenceZahtar

Histoire et Ethnologie

Historique

La sarriette est une plante qui provient du bassin méditerranéen, elle est connue depuis l' antiquité. Pline l'Ancien la recommande comme étant une bonne médecine, les romains l'utilisent pour parfumer sauces et vinaigres. Virgile et Martial la considèrent comme aphrodisiaque, de même, les égyptiens l'utilisent-ils dans tous les philtres d'amour. Les romains l'appréciaient tellement qu'ils l'ont propagée dans toute l'Europe.

Durant le Moyen Age, elle est cependant longtemps considérée comme une herbe du diable ( car aphrodisiaque…) Mais Sainte Hildegarde & Albert le Grand encouragent sa culture et la rétablissent comme une panacée universelle…


Au XVIIIe, le Marquis de Sade "servait des confiseries à base de Sarriette au cours de reception pour reconstituer les orgies romaines"(M. Bilimoff - Enquête sur les plantes magiques)

Croyances, légendes et mythes

Ethnologie, Ethnobotanique

Iconographie

Photos
Sarumont 3037.jpg Sarumont00723.jpg

Dessins
pas d'images disponibles


Linguistique

Noms et traductions

Sarriette
Satureja spp.


Sciences

Botanique

Description

Satureja montana - Famille des lamiacées

  • Sous-arbrisseau (10-40cm), vivace
  • Pousse en terrains calcaires, arides, spontanée jusqu'à 1600m d'altitude.
  • Tiges ligneuses et ramifiées
  • Feuilles petites, allongées, pointues, lancéolées, persistantes, coriaces, luisantes, et opposées
  • Fleurs blanches ou rosées, à l' extrémité des rameaux, mêlées aux feuilles.

Autres espèces

  • Satureja biflora : espèce africaine à saveur citronnée
  • Satureja coerula : sarriette à fleurs pourpres (fleurs pourpres, plante vivace)
  • Satureja douglasii : Yerba Buena ( vivace, côte ouest des USA, fleurs bleu lavande)
  • Satureja hortensis : sarriette des jardins, commune (la plus cultivée & la plus utilisée, Semi-annuelle, originaire de l'est du bassin méditerranéen , tiges herbacées, feuilles plus molles et velues, fleurs roses, saveur plus douce que S.montana)
  • Satureja montagna : sarriette des montagnes (fleurs blanches, très parfumées, vivace)
  • Satureja spicigera : sarriette rampante (fleurs blanches, vivace)
  • Satureja thymbra : native du sud de la Grèce, Crète et Sardaigne


Propriétés médicinales

  • stimulant, anti-fatigue, tonique
  • digestif, carminatif, eupeptique
  • antiseptique & antiputride
  • antalgique (?)
  • expectorante
  • vermifuge

Composition chimique

S. hortensis (Sarriette des Jardins)

  • 1-2% d' Huile essentielle :
    • 30-45% Carvacrol (antiseptique)
    • <30% para-cymène (cymol)
    • 8% alpha-pinène
    • dipentène, Bornéol, 1-linalool, terpinéol, 1-carvone

S. montana (Sarriette des Montagnes)

  • Phénols (thymol, carvacrol, eugénol),
  • monoetrpènes,sesquiterpènes...

S. biflora (Sarriette citronnée)

  • 60% citral (d'ou l'odeur…)
  • camphre, menthone, pulégone, …


Pour aller plus loin

Commentaires sur Facebook

Discussions sur le forum de Toil'd'Épices



<references />