Toil'd'épices, pour tout savoir sur les épices, condiments et herbes aromatiques

Romarin

De Toildepices
Alimentaire, Aromatique, Colorant, Cosmetique, Condimentaire, Culturel, Industriel, Matériaux, Medicinal, Ornemental
Bois, Bulbe, Ecorce, Feuille, Fleur, Fruit, Graine, Tige, Racine, Resine, Rhizome

On en consomme les feuilles ou les fleurs et il fournit aussi un très bon miel. Le romarin se marie très bien avec l'agneau, le mouton et le veau, et il relève agréablement une sauce tomate… C'est l'une des herbes classiques de la cuisine méditerranéenne en association avec l'ail, l'huile d'olive et le thym. Elle fait partie des "herbes de Provence" avec le thym, l'origan, la sarriette et la marjolaine.


Pratique

En cuisine

Recettes parfumées
Ail confitBrochette de romarinLe lapin des connaisseursMarinade pour gibierPoivrons confitsPommes de terres roties

Condiments et Mélanges d'épices
Ail confitHerbes de ProvenceMare NostrumMarinade pour gibierPoivrons confits

  • Pour avoir des brochettes parfumées, utiliser des rameaux de romarin effeuillés comme broche.


Histoire et Ethnologie

Historique

Comme de nombreuses labiées, le romarin est originaire du bassin méditerranéen où il est cultivé dès l'Antiquité, plus pour son odeur que pour ses vertus médicinales (Charlemagne en impose la culture en 812). Il apparaît dans de nombreux récits fantastiques et légendes :

Les Romains l'utilisaient pour confectionner des couronnes avec la myrte et le laurier.

En Espagne : les fleurs du romarin ont pris leur couleur bleue pour honorer la Vierge Marie qui venait d'échapper aux soldats.

Dans la Tradition chrétienne on dit que le romarin vit 33 ans comme le Christ.

Il est le symbole de l'amour : en Provence, les amoureux déposent un brin en fleur à la fenêtre de leur dulcinée.


Actuellement on le retrouve dans toutes les régions tempérées du globe.

Croyances, légendes et mythes

  • Il protége des mauvais esprits.
  • En Grèce antique : Les couronnes de romarins avaient la réputation d'améliorer mémoire et facultés intellectuelles.
  • On le brûlait dans la chambre des malades pour assainir l'air.
  • Durant les grandes épidémies, on en portait un petit sac autour du cou pour se protéger.
  • Il améliorerait la mémoire : Les étudiants grecs s'en confectionnaient aussi des couronnes qu'ils portaient lors des examens.
  • au XVI ème siècle, l'huile essentielle servait contre la jaunisse
  • la tradition bretonne était de se mettre un un brin de romarin au cou quand on allait se marier. Cela signifait un bonheur éternel...



Iconographie

Photos
Offi 3.jpg Rosm 2638.jpg Rosm 0149.jpg Rosm00398.jpg

Dessins
Rosmarinus officinalis.V.A V.jpg Rosmarinus officinalis.K II.jpg Rosmarinus officinalis.FDOS.jpg


Linguistique

Noms et traductions

Romarin
Rosmarinus officinalis L.


Etymologie

Du latin Ros marinus : rosée marine sans doute parce que le romarin ne voit aucun inconvénient à pousser en bord de mer bien au contraire.


Sciences

Botanique

Description

Rosmarinus officinalis L.- Famille des lamiacées

Arbrisseau vivace persistant et fortement aromatique, sur les côteaux calcaires et ensoleillés

  • Hauteur de 50 cm à 1 m
  • Tiges ligneuses, quadrangulaires, très ramifiées et dressées (pour la majorité des variétés)
  • Feuilles abondantes, opposées, décussées, petites, en forme d'aiguilles, coriaces, persistantes, vertes dessus et blanchâtre dessous.
  • Fleurs zygomorphes, bilabiées à deux étamines, blanches, roses ou bleues, en grappes terminales.

Division par semis, par bouturages ou marcottages

Propriétés médicinales

  • Antiseptique, antibactérien, antifongique, anti infectieux
  • Stimulant, stomatique, carminatif
  • Cholagogue, cholérique
  • Emménagogue
  • Antitussif
  • Antirhumatismal, antinévralgique
  • Contre les problèmes circulatoires (en frictions)
  • Cicatrisant (sommités fleuries)

Composition chimique

  • 1 à 2% d'huile essentielle
    • 30% 1,8-Cinéol,
    • 16 à 20% Bornéols
    • <7% Bornyl acétate
    • <25% α-pinène
    • 15 à 25% Camphres
  • Camphrène, Résine, saponine, Verbénone, Flavanoides, Tanins,
  • Ac. Romanirique, Romarincine, Choline, Saponine



Pour aller plus loin

Commentaires sur Facebook

Discussions sur le forum de Toil'd'Épices



<references />