Toil'd'épices, pour tout savoir sur les épices, condiments et herbes aromatiques

Diverses origines et divers types de thés

De Toildepices

Les deux tiers de la production mondiale est réalisé en Chine, en Inde, au Sri Lanka, et au Kenya.

La Chine

La Chine produit principalement des thés verts. Elle est à l'origine du thé. La tradition chinoise a abouti à la liste des 'dix grands thés de Chine'. Parmi les grands thés de Chine, on trouve des thés blancs comme le Yin Zhen 'Aiguilles d'Argent'. Issu de cueillettes impériales, ce sont des thés rares ne contenant que des pekoe. Ils ne sont quasiment plus produits.

La production chinoise se fait principalement dans les provinces d'Anhui, du Fujian, Guangdong, Guangxi, Hunan, Sichuan, Zhejiang et du Yunnan. Les thés de Chine sont principalement des thés verts. La Chine produit aussi des oolongs.

Les dix thés célèbres de Chine

La Chine est LE pays du thé. D'après les estimations, on produit chaque année en Chine près de 500.000 tonnes de thé, dont environ un tiers sont exportées.

On connaît en Chine plus d'un millier de variétés de thé, mais on entend souvent parler des "dix thés célèbres de Chine". La liste varie de temps en temps, mais généralement, ces dix thés célèbres sont les suivants :

  1. Le thé "longjing" (le puits du dragon), produit à l'origine dans le village de Longjing, près de Hangzhou, dans la province du Zhejiang.
  2. Le thé "biluochun", produit dans la banlieue de Suzhou, dans la province du Jiangsu. (C'est mon préféré.)
  3. Le thé "maofeng" (littéralement : "sommet poilu"), produit sur le mont Huangshan, dans la province de l'Anhui.
  4. Le thé "yunwu" (brume nuageuse), produit sur le mont Lushan, dans la province du Jiangxi.
  5. Le thé "guapian" ("guapian" signifie ici "graine de pastèque", et non "tranche de courge"), produit dans la ville de Lu'an, dans la province de l'Anhui.
  6. Le thé "yulu" (rosée de jade), produit dans le ville de Enshi, dans la province du Hubei.
  7. Le thé "baihao yinzhen" (littéralement, "poil blanc et aiguille d'argent") (Le texte chinois dit que c'est un "thé blanc"), produit dans divers endroits du Nord et de l'Est de la province du Fujian.
  8. Le thé "yancha" (littéralement "thé de rocher), produit sur le mont Wuyi, dans la province du Fujian.
  9. Le thé "tieguanyin" (littéralement "Bouddha de fer"), produit à Anxi, dans le sud de la province du Fujian.
  10. Le thé "pu'er", produit entre autres dans la préfecture de Xishuangbanna, à la frontière de la Birmanie, dans la province du Yunnan. Je trouve aussi ce thé excellent, et il paraît en plus qu'il dissout les graisses !

Parmi les autres thés célèbres que l'on retrouve dans d'autres versions de cette liste, on peut aussi citer le thé "tunlü", produit dans la ville de Tunxi, province de l'Anhui ; le thé "qihong", produit dans le district de Qimen, également dans la province de l'Anhui ; ou encore le thé "Dianhong", produit dans la province du Yunnan.

de Pascal MEDEVILLE - Correspondant à Suzhou (Chine) de Toil'd'épices

L'Inde

l'Inde fabrique aussi des thés verts, mais principalement pour la consommation locale. La production principale indienne est pour l'exportation de thé noir. Cette pratique a débuté sous l'égide des britanniques. De nombreuses provinces indiennes produisent du thé :

  • province d'Assam : nord-est de l'Inde, environ 2000 jardins, pour 200 000 tonnes par an, théiers à grandes feuilles de type assamica qui donne un thé noir au goût puissant.
  • province de Darjeeling : nord de l'Inde, sur les contrefort de l'Himalaya, à plus de 2100m, une centaine de jardins (dont Margaret's Hope, Castleton, Jungpana), production de 15 000 tonnes par an.
  • province de Terai : au sud de l'Inde, thé de plaine
  • province de Doaars : thé de plaine.
  • province de Travancore : au sud-est de l'Inde
  • province de Nilgiri (la montagne bleue)

Ceylan

l'île de Ceylan, maintenant nommé le Sri Lanka, possèdent 6 grandes zones de productions à diverses altitudes de 600 à 2500m des plus courants aux plus recherchés, ce sont principalement des thés noirs.

Le Kenya

le Kenya comme d'autres pays d'Afrique, sont venus tardivement à la production de thé (début du XXe siècle). Ils produisent maintenant des thés de grande qualité.

Taiwan / Formose

Formose ( l'actuelle Taiwan) a une vraie tradition de production de thé. Elle est principalement connue pour ces thés oolong très fruités, et qui rappellent le miel, la châtaigne et les sous-bois, mais il existe aussi des thés verts.

Indonésie

l'Indonésie produit aussi des thés noirs, mais principalement pour la consommation locale. Quelques jardins sont réputés comme ceux de Malabar ou de Taloon


Blends et Parfumés

La variété des thés ne s'arrête pas aux diverses origines, les thés ont été assemblés entre eux pour donner des mélanges, des blends harmonieux :

  • Des blends classiques comme le English Breakfast (assemblage de thés noirs d'Inde et de Ceylan)
  • Des blends industriels : actuellement, la majorité des thé vendus dans la grandes distribution sont des blends réalisés avec des thés de moindre qualité (thé de plaines, cueillettes grossière et mécanique…). Ceci pour garantir une même qualité et goût constant tout au long des années, les industriels vont même jusqu'à changer les assemblage selon le pays de ventes…

Au-delà des blends, les thés ont été aromatisés. Ce n'est pas une pratique nouvelle. Les thés fumés ont été inventés au XVIIe siècle en Chine. Certains thés sont traditionnellement aromatisés avec du riz grillé. D'autres sont plus récents comme les thés au jasmin, fleurs d'oranger ou en encore bergamote (Earl Grey). Le thé épicé (cardamome, cannelle, girofle, gingembre…) a été créé en Inde. Les goûts russes…

De nos jours les parfumeurs laissent libre court à leur imagination et nous proposent des milliers de thés parfumés de plus ou moins bonne qualité…


Commentaires sur Facebook