Toil'd'épices, pour tout savoir sur les épices, condiments et herbes aromatiques

Poivre de Tasmanie

De Toildepices
PtasmanieIMG 3062.jpg

Poivre de Tasmanie - Tasmannia lanceolata (Poiret) A.C. Smith
Cond (Fr, Fe) ; 

Alimentaire, Aromatique, Colorant, Cosmetique, Condimentaire, Culturel, Industriel, Matériaux, Medicinal, Ornemental
Bois, Bulbe, Ecorce, Feuille, Fleur, Fruit, Graine, Tige, Racine, Resine, Rhizome

Tasmanie, île du bout de l'Australie, elle se présente comme un grain de poivre fripé. Cette baie parfumée libère tout d'abord un goût doux, presque sucré, et puis toute la puissance de cette épice se libère avec retard, sans pour autant atteindre la force des piments. Enfin elle laisse en bouche cette sensation de légère anesthésie à la façon du poivre de Sichuan… Il faut l'utiliser avec parcimonie car elle couvre facilement les autres parfums. Les feuilles servent, elles aussi, d'épice, fraîches ou réduites en poudre, elles ont une saveur proche des baies, mais sans leur goût sucré.

Cette intéressante épice est malheureusement rare en Europe (mais en cherchant un peu, on peut la trouver…). Elle est utilisée traditionnellement par les colons européens dans la cuisine australienne et de nouveau, puisque les saveurs du bush sont à la mode. Elle est principalement utilisée pour mariner les steaks d'émeu ou de kangourou avant le passage au barbecue.

Pour le commerce, des variétés sans safrole sont sélectionnées pour pouvoir ainsi profiter sans risque de cette épice.

L'écorce est aussi aromatique et médicinale, elle est surtout reconnue comme un remplaçant possible pour l'écorce de Winter (Drimys[+] winteri - Winteraceae[+]). Sur pied, c'est un arbuste ornemental apprécié des oiseaux et coupe-vent.


Sommaire

Pratique

En cuisine

Recettes parfumées
 pas de recettes disponibles

Condiments et Mélanges d'épices
 pas de recettes disponibles

  • A utiliser comme le poivre Piper nigrum, moulu au dernier moment pour profiter pleinement de ses saveurs.
  • Selon la fraicheur des baies, les anthocyanes, très lipophiles, colorent plus ou moins rapidement un fromage frais ou une sauce crème...
  • L'aspect 'fruits rouges' semble s'exprimer pleinement lors du séchage
  • Donne une infusion sympathique
  • Peut-être torréfié avant utilisation

Histoire et Ethnologie

Historique

Cette épice tasmanienne est utilisée depuis la nuit des temps dans les médecines aborigènes, comme toutes les winteracées, le fort parfum qu'elle dégage attire les hommes. C'est seulement à la fin du XIXe que l'on découvre la valeur de cette épice et ses intérêts pour la cuisine. Grâce à la prise de conscience de la richesse du bush par les Australiens, issus de la colonisation ou pas, de la réduction des tensions raciales, cette épice sort de l'anonymat et commence à se répandre sur le globe. Elle a été introduite en Cornouailles au Royaume-Uni, où elle est connue sous le nom de 'Cornish Pepperleaf' et fait partie intégrante de la cuisine locale.


Iconographie

Photos
Drimys lanceolata.jpg Lanc 02.jpg Lanc 01.jpg Faux 02.jpg PtasmanieIMG 3062.jpg

Dessins
pas d'images disponibles

Linguistique

Noms et traductions

Poivre de Tasmanie
Tasmannia lanceolata (Poiret) A.C. Smith


Etymologie

  • Tasmannia référence au lieu d'origine de la plante, la Tasmanie . Cette île de l'extrême sud australien est nommée en hommage à un explorateur hollandais du XVIIe, Abel Tasman.
  • Lanceolata du latin signifiant en forme de lance, parallèle avec la forme des feuilles de la plante.


Sciences

Botanique

Description

Tasmannia lanceolata - Famille des Winteraceae[+]

Arbuste sempervirens pouvant atteindre les 5 mètres de haut.Les pieds sont soit mâle soit femelle (dioique). Il est remarquable par ses jeunes pousses rouges. Les feuilles sont aromatiques, lancéolées, de 4 à 12cm pour moins de 2 de large. Coriaces, elles sont claires sur leur face inférieure et vert foncé dessus. Les fleurs sont blanches, elles donnent des baies bleu-noir de 5 à 8mm de diamètre composées de deux lobes et abritant de nombreuses petites graines noires.

Propriétés médicinales

Les fruits et feuilles sont antimicrobiennes, et antioxydantes. L'écorce est stimulante et a des vertus similaires à l'écorce de Winter.

Risques allergiques et toxicologie

Présence de safrole – les clones récents sont sélectionnés pour un taux aussi faible que possible.

Concernant safrole : [1]

Composition chimique

  • Principe piquant à retardement : polygodial

découvert en 1962 dans Tasmannia lanceolata vertus antimicrobienne, antifongique, répulsif, piscicide.

  • Huile essentielle : Calamenene, alpha et beta pinène, linalool, eugénol, alpha cubebene, beta caryophyllene, myristicine, cadina-1,4-diene, spathulenol, guaiol, drimenol, perrillaldehyde...

traces de safrole et de piperitone


Economie et Commerce

La production australienne est principalement obtenue de cueillette sur des pieds sauvages ou de populations entretenues. Les plantations commencent à être mises en place depuis les années 1990 pour subvenir à la demande et pour limiter les risques dû au safrole par la sélection de clones adéquats. Mais la pousse lente de cette espèce est un frein à son développement ce qui explique le prix de cette épice et sa rareté hors de l'Australie.

En 1995, la prodution était passé à près de 3 T/an et le prix avait fait une chute de plus de 30%


Pour aller plus loin

Commentaires sur Facebook

Discussions sur le forum de Toil'd'Épices


<references />

Outils personnels