Toil'd'épices, pour tout savoir sur les épices, condiments et herbes aromatiques

Écorce de Winter

De Toildepices

Ecorce de Winter, Poivre austral - Drimys winteri Forster
Cond (Ec, Fr) ; Med (Ec) ; Orn (-) ;

Alimentaire, Aromatique, Colorant, Cosmetique, Condimentaire, Culturel, Industriel, Matériaux, Medicinal, Ornemental
Bois, Bulbe, Ecorce, Feuille, Fleur, Fruit, Graine, Tige, Racine, Resine, Rhizome

plaques roulées d'environ un pied de longueur, épaisses d'un à trois lignes, d'un gris rougeâtre ou de couleur chair, quelquefois brun foncé
Botanique médicale, ou Histoire naturelle et médicale des médicaments, des poisons et des aliments, tirés du règne végétal. - 1823 – A. Richard.

Ainsi, se présente la cannelle de Magellan, plus communément appelée écorce de Winter. Elle est tirée d'un arbuste d'Amérique Australe découverte au XVIe siècle par les britanniques. Très tot reconnue pour ces vertus médicinales, cette écorce à l'odeur rappelant girofle et muscade a un piquant digne des poivres et qui lui vaut à l'occasion un rôle d'épice principalement localement, du Chili au Brésil.

Drogue rare en Europe de tout temps, elle trouva rapidement des succédanés médicinaux : la Cannelle blanche (Canella[+] winteriana - Canellaceae[+]), le Cinnamodendron[+] cortisum[+] (Canellaceae[+]) ou encore plus récemment l'écorce Malambo (Croton[+] Malambo - Euphorbiaceae[+]) tous d'Amérique Australe.


L'arbre en lui même ne manque pas d'intérêt et il est parfois utilisé en ornement pour son feuillage parfumé et ses fleurs blanches au parfum rappelant le jasmin (Oleaceae[+]) et l'anis (Apiaceae[+]). Robuste il pousse jusqu'en Angleterre. Son bois rouge et lourd est apprécié à des fins décoratifs et pour les instruments de musique. Mais à l'extérieur il se dégrade rapidement et brule avec des odeurs incommodantes.

Ces dernières années, un nouvel usage pointe le bout de son nez. Ces baies, proches botaniquement et gustativement du Poivre de Tasmanie (Tasmannia[+] lanceolata - Winteraceae[+]), donne un faux poivre aux notes de muscade. Il est nommé Poivre austral ou poivre de Patagonie.

Sommaire

Pratique

En cuisine

Recettes parfumées
 pas de recettes disponibles

Condiments et Mélanges d'épices
 pas de recettes disponibles


Iconographie

Photos
Madeira, Palheiro Gardens - Drimys winteri (Canelo) IMG 2292.JPG Drimys winteri RJB.jpg Drimys winteri127el.jpg Drimys winteri134el.jpg

Dessins
pas d'images disponibles


Histoire et Ethnologie

Historique

Originaire des forêts pluviales tempérées du sud du Brésil jusqu'en Tierra del Fuego (Terre du Feu), il fut découvert vers 1578 par les Européens. Le mythe veut que l'infusion de l'écorce sauva W. Winter capitaine et navigateur, membre des équipages de Francis Drake pour l'un des premiers tours du monde sur les traces de Magellan.

Dès lors, cette écorce aromatique fut adoptée par de nombreux navigateurs pour se prévenir du scorbut mais aussi pour relever les plats du bord.

Au XIXe, c'est un éléments important de vin amer médicinaux mais l'approvisionnement étant difficile, de nombreuses écorces prirent sa place...

Ethnologie, Ethnobotanique

Bien avant, l'arrivée des Européens sur le nouveau monde, cet arbuste parfumé fût utilisé localement et l'est encore.

Chez les Mapuches, Améridiens austraux, c'est un arbre sacré. Il est associé aux chefs politiques et religieux. Chez d'autres tribus, il possèdent des pouvoir magiques... D'un point de vue plus terre à terre, son bois dur sert à faire des harpons pour la chasses aux lions marins et les branches à la réalisation des canoës.

Linguistique

Noms et traductions

Ecorce de Winter, Poivre austral
Trachyspermum ammi (L.) Sprague
  • Latin scientifique : Drimys aromatica Murray. non (R.Br.)Muell., Wintera aromatica Murray. non (R.Br.)Muell., Wintera aromatica Desc.,Drimys winteri Forster
  • latin médicinal : Cortex Winteranus.
  • Français : Cannelle de Magellan,, Drimys de Winter, Écorce de Winter
  • Anglais : Drimys bark, Winter's bark, Magelhanisian caneel, Winter's cinnamom, True Winter's Bark.
  • Allemand : Chilenischer canelo, Karibischer Zimt, Magelhanischer Canelo, Karibischer Zimt, Magelhanischer Zimt, winter's Rinde, Winter's Zimmt,
  • Portugais (brésil) : Canela-amarge, casca-d'anta, cataia, melambo, paratudo, paupara-tudo,
  • Noms locaux : Canelo, aikus, voigue, Foye, Yaga yiña


Drimys du grec δριμύς (litt. âcre)


Sciences

Botanique

Description

Arbre parfois arbustif d'environ 7 m de haut et parfois beaucoup plus, il a une vitesse de pousse dans la moyenne.

Il est batti sur un tronc rectiligne recouvert d'une écorce douce et claire entre le marron et le gris.

Ses feuilles sont alternes, pétiolées et entière. Elles ont une forme allongée obovale à elliptique de 10-20 cm pour 5 de large.

Coriaces, elles sont glabres, brillantes d'un vert olive et ponctuées de glandes translucides. La nervure principale est bien marquées, les autres quasiment invisibles.

En ombelles, jusqu'à une dizaines, les fleurs blanches sont parfumées. Elles sont composées de 3 sépales, 6 à 14 pétales, plus d'une vingtaine d'étamines et un styles divisés en 4 à 6.

Les fruits sont des baies globuleuses, glabres et noires à maturité. Elles font la tailles d'un pois. Elles abritent des graines de 3mm, noires.

Propriétés médicinales

Les vertus principale de l'écorce de winter sont : Stimulante, antiscorbutique, tonique amer, parasiticide, fébrifuge...

Composition chimique

L'huile essentielle de l'écorce (moins de 1%) contient en outre : 6% drimenol, 2% drimenim 4% confertifoline

Toute la plante contient du polydodial, qui lui confèrent son coté piquant.


Pour aller plus loin

Commentaires sur Facebook

Discussions sur le forum de Toil'd'Épices

Outils personnels